thd_siteweb_banniere
Accueil Grands projets Réaménagement de la RN20

Réaménagement de la RN20

Lundi 01 Avril 2013

visuel-rn20Europ’Essonne, dans le cadre de sa compétence Aménagement du territoire, participe au sein du Syndicat Mixte Ouvert d’Etudes RN 20 appelé « SMOE RN20 ». Celui-ci a pour but de mener une  réflexion sur la restructuration de cette voie de communication historique reliant Paris à l’Espagne.

Un territoire fortement routier à réaménager

Traversant 25 communes de l’Essonne dont 9 communes de la Communauté d’Agglomération (Massy, Chilly-Mazarin, Champlan, Longjumeau, Saulx-les-Chartreux, Ballainvilliers, La Ville du Bois, Montlhéry et Linas), la RN 20 est un des principaux axes du sud francilien, supportant un trafic routier important avec de nombreux poids lourd.

En raison de ce trafic  les transports en commun et le déplacement des piétons et vélos  n’y est pas facilité tandis que les bouchons et les accidents sont fréquents.

Cet axe structurant constitue aussi un support important de développement économique. L’urbanisation hétéroclite offre aujourd’hui un paysage parfois dégradé avec un bâti souvent peu qualitatif, des espaces publics peu accueillants et une prolifération d’enseignes lumineuses et de panneaux publicitaires sur une grande partie de son trajet.

C’est sur la base de ce diagnostic que le Conseil Général de l’Essonne (CG 91), en charge depuis 2006 de la gestion et de l’entretien de l’axe sur la partie comprise dans son territoire, a engagé une réflexion approfondie avec les collectivités traversées et les partenaires institutionnels (le STIF, la Région Ile-de-France notamment) afin d’élaborer un projet de réaménagement partagé.

Une structure dédiée pour un projet partagé

Près de trois ans d’études préalables ont été nécessaires afin de déterminer une ambition commune. Les territoires concernés ont ainsi décidé, en 2009, de créer une structure dédiée au pilotage du projet, le Syndicat Mixte Ouvert d’Etudes RN 20 qui réunit aujourd’hui :

  • le Conseil général de l’Essonne,
  • les trois Etablissements Publics de Coopération Intercommunale traversés par la RN 20 entre Boissy-sous-Saint-Yon et Massy :
    • la Communauté de Communes de l’Arpajonnais,
    • la Communauté d’Agglomération Europ’Essonne
    • la Communauté d’Agglomération du Val d’Orge,
  • les communes concernées par ce projet de territoire.

Europ’Essonne participe désormais à hauteur de 75% du montant des études menées par le Syndicat Mixte ouvert d’études RN 20 qui a ainsi élaboré en 2010-2011 un Schéma de référence de la RN 20. C’est le document de base du projet qui décompose à court (horizon 2016), moyen (horizon 2017-2021) et long terme (horizon 2022 et plus) les objectifs de mise en œuvre du projet. Décliné en « fiches actions », identifiant toutes les étapes de mise en œuvre du projet, le schéma de référence fixe les orientations d’organisation du territoire en matière d’habitat, de développement économique ou de déplacements.

D’autres études ont depuis été lancées ou seront lancées prochainement, afin d’affiner ces orientations et définir le cadre opérationnel du projet, mais aussi de déterminer les besoins en déplacements ou de proposer des aménagements de voiries.

Les axes de réflexions

L’objectif est de contribuer au développement économique des secteurs traversés en les rendant plus attractifs et créateurs d’emplois.

Un des premiers axes de développement retenu est de créer un site propre de transport en commun entre Massy et Boissy-sous-Saint-Yon, c’est-à-dire des voies de circulations réservées uniquement aux bus. Cela permettra de faciliter les déplacements, notamment vers le pôle d’échange de Massy et plus largement, de faciliter la desserte de Paris et sa proche couronne.

A terme, l’idée est de transformer certains tronçons de la RN 20 en boulevard urbain dont les abords seront réaménagés avec des logements, des  commerces et des entreprises afin de proposer un paysage plus qualitatif et pour permettre de mieux relier ces territoires au reste de la métropole.

amenagements-rn20

Les aménagements prévus (cliquez ici pour voir l'image en plus grand)

Partager cet article sur les réseaux sociaux :